Microgrid dans le contexte suisse

La production décentralisée d’énergie – photovoltaïque notamment – ouvre de nouvelles opportunités pour les microgrids (micro-réseaux électriques). Fonctionnant en mode îloté (approvisionnement en électricité autonome de la zone considérée), les microgrids sont également raccordés au réseau de distribution. Au niveau communal, ils permettent de combiner production d’énergie renouvelable, stockage et distribution intelligente de l’énergie. Les microgrids deviennent une composante des réseaux de distribution intelligents (smart grids) dans la mesure où un système de gestion de la charge permet d’équilibrer la production et la consommation.

Le principe du microgrid est actuellement en test sur le territoire du Swiss Energypark. Avec ses installations éoliennes, hydroélectriques et photovoltaïques locales, la région couvre en moyenne sur l’année la quasi-totalité de sa consommation (besoins de 113 GWh pour une production de 96 GWh*). La différence est fournie par les trois sous-stations de Saint-Imier, Le Noirmont et Mont-Soleil, qui alimentent la région en courant moyenne tension, transformé en courant basse tension dans plus de 200 stations transformatrices.

Les microgrids présente les avantages suivants:
• Réduction des pertes de transmission
• Meilleure intégration des sources d’énergie décentralisées
• Non-développement du réseau aux niveaux de réseau inférieurs

* On entend par production l’énergie physique effectivement produite dans la région. Elle ne correspond pas tout à fait au mix d’électricité livré aux clients.